Tu mérites un amour : l’actrice Hafsia Herzi se réalise

Avec sa longue chevelure brune, sa peau dorée, ses yeux moqueurs, Hafsia Herzi impose sa silhouette orientale dans le cinéma français. Révélée en 2007 par La Graine et le Mulet de Abdellatif Kechiche,  elle aligne des rôles variés, inspirés du monde arabe (L’Aube du monde de Abbas Fahdel, 2009, La Source des femmes de Radu Mihaileanu, 2011, Le sac de farine de Kadija Leclere, 2013) ou profondément ancrés dans l’Hexagone (Un homme et son chien de Francis Huster, Le Roi de l’évasion de Alain Guiraudie, 2009,  Sex Doll de Sylvie Verheyde, 2016).

La comédienne trentenaire, née à Manosque de père tunisien et de mère algérienne, a grandi à Marseille où elle a cultivé son accent chantant, le goût de l’indépendance et de l’écriture. L’expérience avec Kechiche l’a conduit à réaliser un film court, La Rodha, 2010, qu’elle joue, avant de se projeter dans son premier long, Tu mérites un amour, 2019, découvert à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes.

On colle aux émotions de Lila qui s’est fait larguer par Rémi, avide de prendre du recul. Il se fait consoler par une ex puis s’en va au Brésil sans cesser le contact avec Lila. Déconcertée, frustrée, elle cherche à se situer entre attirance et rejet. Ses amis, deux filles et un homosexuel séducteur exubérant, veulent la connecter sur des amants protecteurs pour lui changer les idées.

LIRE LA SUITE SUR AFRICINE

 

Share Button

Author: Michel Amarger

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.