Nomades : résignations et rêves au Maroc
Août07

Nomades : résignations et rêves au Maroc

L’attrait du Maroc, sa proximité, sa diversité, son exotisme aussi, motive des productions occidentales, tournées sur place depuis de nombreuses années. De André Téchiné (Loin, 2001) à Gaël Morel (Prendre le large, 2017), les réalisateurs français contemporains font des incursions en terre marocaine pour y exporter leurs questions. Ce n’est pas le cas de Olivier Coussemacq qui a passé les premières années de son enfance au pied de...

Read More
Kongo : les esprits congolais s’infiltrent au Festival de Cannes
Mai12

Kongo : les esprits congolais s’infiltrent au Festival de Cannes

Les ondes de l’Afrique ponctuent la clôture de la section ACID Cannes 2019 (*) avec une production française inédite et insolite :  Le cœur de l’Afrique, ce sont sans doute ses esprits, ancestraux et puissants, qui orientent les hommes vers le bien ou le mal. Cette croyance, particulièrement forte en République du Congo, inspire aujourd’hui une production française, tournée en pleine capitale. Kongo est une plongée habitée dans...

Read More
ultravoKal : éclats d’un triangle instable
Mai09

ultravoKal : éclats d’un triangle instable

Le dernier film de Christophe Karabache marque un tournant dans son mode de production. Jusque dans les années 2000, le réalisateur libanais livre des films courts, produits comme des brûlots formels, de manière indépendante. Puis il s’oriente vers le long-métrage sans cesser d’évoquer le Liban, à partir de 2010. Un producteur complice, installé en France, Elias Sfeir, lui permet de fourbir efficacement une œuvre avec...

Read More
La Miséricorde de la Jungle : les esprits dévastateurs des conflits rwandais
Avr20

La Miséricorde de la Jungle : les esprits dévastateurs des conflits rwandais

Les scènes de guerres contemporaines et les exactions contre les civils, sont encore peu mises en scène par les réalisateurs d’Afrique. On se souvient de Ezra du Nigérian Newton I. Aduaka, 2006, sur les enfants soldats, plébiscité par le Grand prix du FESPACO 2007, et on se souviendra de La Miséricorde de la Jungle du Rwandais Joël Karekezi, 2018, lauréat du FESPACO 2019 avec le grand Prix et celui d’interprétation masculine pour son...

Read More
Disparition de Med Hondo : la lumière noire s’est éteinte
Mar06

Disparition de Med Hondo : la lumière noire s’est éteinte

C’est une grande figure du cinéma et de la scène qui disparaît avec une discrétion emblématique, juste le jour de clôture du 26ème FESPACO, le 2 mars 2019. Usé par les combats culturels, la fougue militante irrépressible et la maladie, Med Hondo est mort à Paris d’où il a rayonné par une carrière éclectique, riche et solide, portée par la défense des images noires et la revendication de l’identité africaine, fière et libre. L’héritage...

Read More