Camille : une photographe en Centrafrique
Oct15

Camille : une photographe en Centrafrique

Les clichés de Camille Lepage prennent une nouvelle dimension dans une fiction française, tournée en République centrafricaine. Camille de Boris Lojkine retrace les séjours de la photographe en pleine guerre civile, avant sa mort dans une embuscade, le 12 mai 2014. Fauchée à 26 ans, la baroudeuse a eu le temps de participer au Printemps arabe du Caire, avant de gagner le Sud Soudan où elle travaille pour l’AFP [Agence Française...

Read More
Papicha de Mounia Meddour  : défier l’obscurantisme en Algérie
Oct10

Papicha de Mounia Meddour : défier l’obscurantisme en Algérie

Les ondes destructrices de la « décennie noire » marquent la nouvelle génération de cinéastes en Algérie. Salem Brahimi regarde monter la violence dans Maintenant, ils peuvent venir, 2014, tandis que Djamel Kerkar en documente les conséquences avec Atlal, 2016, ou que Sofia Djama en mesure les échos par Les Bienheureux, 2017. Aujourd’hui, Mounia Meddour revient sur cette époque qu’elle a vécue, avec Papicha, présenté à Un...

Read More
Atlantique, de Mati Diop : l’écume des vagues sénégalaises
Oct06

Atlantique, de Mati Diop : l’écume des vagues sénégalaises

Avec Atlantique, Mati Diop s’est vue investie de la lourde charge de représenter l’Afrique dans la compétition du Festival de Cannes 2019. Un challenge qui lui a apporté le Grand Prix mais aussi des réactions controversées autour de cette coproduction entre la France où elle est née, le Sénégal qui a beaucoup donné avec le FOPICA, et la Belgique. Car Mati Diop, nièce du fameux Djibril Diop Mambéty à qui elle a rendu...

Read More
De sable et de feu, de Souheil Benbarka : perpétuer la fresque épique au Maroc
Sep22

De sable et de feu, de Souheil Benbarka : perpétuer la fresque épique au Maroc

Les grandes épopées tournées vers le passé de l’Orient, deviennent rares au Maroc. Mais Souheil Benbarka assure la pérennité du genre avec De sable et de feu (Le rêve impossible !), 2019. Ce film connaît une distribution discrète en France après avoir été projeté en grande première au Mali, devant les dirigeants politiques et culturels. Le réalisateur, né à Tombouctou, a choisi son pays natal pour dévoiler sa dernière production...

Read More
Tu mérites un amour : l’actrice Hafsia Herzi se réalise
Sep11

Tu mérites un amour : l’actrice Hafsia Herzi se réalise

Avec sa longue chevelure brune, sa peau dorée, ses yeux moqueurs, Hafsia Herzi impose sa silhouette orientale dans le cinéma français. Révélée en 2007 par La Graine et le Mulet de Abdellatif Kechiche,  elle aligne des rôles variés, inspirés du monde arabe (L’Aube du monde de Abbas Fahdel, 2009, La Source des femmes de Radu Mihaileanu, 2011, Le sac de farine de Kadija Leclere, 2013) ou profondément ancrés dans l’Hexagone (Un homme et...

Read More
Nomades : résignations et rêves au Maroc
Août07

Nomades : résignations et rêves au Maroc

L’attrait du Maroc, sa proximité, sa diversité, son exotisme aussi, motive des productions occidentales, tournées sur place depuis de nombreuses années. De André Téchiné (Loin, 2001) à Gaël Morel (Prendre le large, 2017), les réalisateurs français contemporains font des incursions en terre marocaine pour y exporter leurs questions. Ce n’est pas le cas de Olivier Coussemacq qui a passé les premières années de son enfance au pied de...

Read More
Kongo : les esprits congolais s’infiltrent au Festival de Cannes
Mai12

Kongo : les esprits congolais s’infiltrent au Festival de Cannes

Les ondes de l’Afrique ponctuent la clôture de la section ACID Cannes 2019 (*) avec une production française inédite et insolite :  Le cœur de l’Afrique, ce sont sans doute ses esprits, ancestraux et puissants, qui orientent les hommes vers le bien ou le mal. Cette croyance, particulièrement forte en République du Congo, inspire aujourd’hui une production française, tournée en pleine capitale. Kongo est une plongée habitée dans...

Read More
ultravoKal : éclats d’un triangle instable
Mai09

ultravoKal : éclats d’un triangle instable

Le dernier film de Christophe Karabache marque un tournant dans son mode de production. Jusque dans les années 2000, le réalisateur libanais livre des films courts, produits comme des brûlots formels, de manière indépendante. Puis il s’oriente vers le long-métrage sans cesser d’évoquer le Liban, à partir de 2010. Un producteur complice, installé en France, Elias Sfeir, lui permet de fourbir efficacement une œuvre avec...

Read More
Fig Trees, coming of age en guerre civile éthiopienne
Avr26

Fig Trees, coming of age en guerre civile éthiopienne

Avec ce premier long métrage fiction, la réalisatrice israélo-éthiopienne Aäläm-Wärqe Davidian brosse le quotidien de familles à la fin de la guerre civile éthiopienne, en montrant l’impact des ces années de conflits sur les foyers. Mina 16 ans, vit à Addis-Abeba avec son frère et sa grand-mère dans l’attente et l’espoir de rejoindre ses parents en Israël pour échapper à cette guerre civile qui dure depuis des...

Read More
La Miséricorde de la Jungle : les esprits dévastateurs des conflits rwandais
Avr20

La Miséricorde de la Jungle : les esprits dévastateurs des conflits rwandais

Les scènes de guerres contemporaines et les exactions contre les civils, sont encore peu mises en scène par les réalisateurs d’Afrique. On se souvient de Ezra du Nigérian Newton I. Aduaka, 2006, sur les enfants soldats, plébiscité par le Grand prix du FESPACO 2007, et on se souviendra de La Miséricorde de la Jungle du Rwandais Joël Karekezi, 2018, lauréat du FESPACO 2019 avec le grand Prix et celui d’interprétation masculine pour son...

Read More