La Nuit des rois : déployer les jeux de pouvoirs en Côte d’Ivoire
Sep06

La Nuit des rois : déployer les jeux de pouvoirs en Côte d’Ivoire

La relève du cinéma ivoirien repose sur les images de Philippe Lacôte. Adepte d’une approche ambitieuse, étayée par le documentaire, Chroniques de guerre en Côte d’Ivoire, 2008, ou la fiction, Run, 2014, sélectionné au Festival de Cannes, Philippe Lacôte continue d’explorer la violence et le pouvoir dans son pays. Et La Nuit des rois, 2020, présenté aux festivals de Venise, Chicago ou Busan, défend les couleurs...

Read More
Une Histoire d’amour et de désir : s’ouvrir au sentiment et au corps
Sep02

Une Histoire d’amour et de désir : s’ouvrir au sentiment et au corps

La sensualité et le romanesque qui s’épanouissent dans le cinéma tunisien se perpétuent sous la caméra de Leyla Bouzid. Appréciée avec son premier long-métrage, A peine j’ouvre les yeux, 2015, qui capte l’image de la jeunesse tunisienne à travers les visions d’une chanteuse engagée, elle retourne son objectif pour saisir les émois d’un jeune homme coincé dans Une histoire d’amour et de désir, 2020....

Read More
Rouge : couleur de colère et de pollution
Août12

Rouge : couleur de colère et de pollution

L’acteur Farid Bentoumi s’est imposé comme réalisateur par des courts-métrages remarqués tel Brûleurs, 2011, avant de défendre les couleurs de ses racines algériennes dans Good Luck Algeria, 2016. Cette comédie, basée sur l’histoire de son frère, candidat aux Jeux Olympiques d’hiver en portant le drapeau algérien, pouvait amuser à bon compte. Mais cette année, le cinéaste né en France, voit Rouge, en...

Read More
L’indomptable feu du printemps : visions de cinéma au Lesotho
Juil27

L’indomptable feu du printemps : visions de cinéma au Lesotho

Des auteurs vivent le cinéma comme un terrain d’expérimentations aventureuses, de poésies visuelles. C’est pour ça qu’on a remarqué Lemohang Jeremiah Mosese dès ses courts-métrages puis For Those Whose God Is Dead, 2013, et son film performance, Mother, I Am Suffocating. This Is My Last Film About You, présenté à la Berlinale 2019. Servi par une image noir et blanc saisissante, il épouse le long cheminement...

Read More
Le Mandat (Mandabi), d’Ousmane Sembène : le prix de l’émancipation sénégalaise
Juin29

Le Mandat (Mandabi), d’Ousmane Sembène : le prix de l’émancipation sénégalaise

Alors que la production des images africaines s’amplifie, dopée par les nouvelles technologies et la diversité des supports, il semble utile pour aller plus loin, de mieux évaluer l’apport des pionniers. Le plus en vue est sans doute Ousmane Sembène, connu pour avoir ouvert la voie du cinéma sénégalais, et au-delà, valoriser la percée du 7ème art de l’Afrique de l’Ouest après les indépendances. Inaugurée avec...

Read More
Shorta : traques en cité au Danemark
Juin22

Shorta : traques en cité au Danemark

La société danoise a beau se préserver des étrangers, ils déboulent dans les films de genre pour faire exploser les nerfs et la cité. On le mesure avec Shorta, un polar nerveux et haletant, servi par Anders Olholm et Frederik Louis Hviid. Les deux réalisateurs frappent le Danemark avec une histoire tendue, située dans une cité métissée (fictive) de Copenhague où les policiers ne sont pas les bienvenus. Le détonateur de l’action...

Read More
143 rue du désert : contempler la poussière du temps algérien
Juin15

143 rue du désert : contempler la poussière du temps algérien

Les cinéastes algériens s’aventurent volontiers vers le sud pour y camper leurs histoires. Amin Sidi-Boumédiène y traque le fantôme d’un terroriste pour Abou Leila, 2019, après Merzak Allouache et le héros perturbé d’un village sahélien de Vent divin, 2018, précédés par Karim Moussaoui qui suit l’incartade esquissée d’anciens fiancés au désert, dans la deuxième partie de En attendant les hirondelles,...

Read More
Le père de Nafi : dérives de l’islam au Sénégal
Juin07

Le père de Nafi : dérives de l’islam au Sénégal

La progression du radicalisme religieux préoccupe de nombreux états africains. Et même si le Sénégal est encore relativement épargné par l’intégrisme, Mamadou Dia est l’un des premiers cinéastes de la région à aborder la question avec une fiction, Le père de Nafi, 2019. Fils d’imam il débarque aux Etats-Unis en 2014, pour engager un Master cinéma. Le réalisateur retrouve son ville natale, Matam, pour mettre en scène...

Read More
Vortex : virus de violence au Liban
Oct26

Vortex : virus de violence au Liban

LM Fiction de Christophe Karabache, France / Liban, 2019 Sortie France : 28 octobre 2020 Le fracas et les ravages de la guerre du Liban marquent durablement une génération de cinéastes. Christophe Karabache est de ceux-là. On le mesure dans ses longs-métrages récents, Sadoum, Lamia, 2015, même Zeitgeist Protest, 2016, situé à Paris, ou Venus Obscura, 2017, qui cerne des personnages blessés et menaçants dans la campagne. Et aussi...

Read More
Africa Mia : fusions rythmiques du Mali à Cuba
Sep15

Africa Mia : fusions rythmiques du Mali à Cuba

LM documentaire de Richard Minier et Edouard Salier, France, 2019 Sortie France : 16 septembre 2020 Le brassage musical entre l’Afrique et l’Amérique colore avec jubilation, teintée d’une note méditative, une production française indépendante. L’initiative revient à Richard Minier, auteur de documentaires et de séries dont Capitales inconnues, passionné de musiques du monde qu’il traite dans Mythiques...

Read More