Sofia : déterminer son image de Marocaine

La condition de la femme au Maroc continue d’interpeller les réalisatrices. Meryem Benm’Barek a fait impression au Festival de Cannes où elle a dévoilé Sofia dans la section Un Certain Regard, lauréat du prix du scénario, avant d’assurer le débat au Festival des Cinémas Arabes de l’IMA, en juin 2018 et de remporter le Valois du Scénario à Angoulême en août 2018. Une consécration pour cette réalisatrice marocaine, formée au cinéma à l’INSAS de Bruxelles où elle a signé ses premiers films courts. Elle s’est fait remarquer avec Jennah, 2014, sur les émotions d’une adolescente qui cherche sa place entre la féminité représentée par sa mère et l’absence du père, en lice aux Oscars 2015 pour le Maroc. Cette fois, c’est grâce à une production française et l’appui d’un producteur exécutif au Maroc [Saïd Hamich, Mont Fleuri Production], que Meryem Benm’Barek met en scène Sofia à Casablanca.

 

Lire la suite sur le site Africine.org

Share Button

Author: Michel Amarger

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.