Olivier Barlet : Curriculum Vitae

Né à Paris le 4 octobre 1952, grandi dans le 11ème arrondissement.

 

Etudes :

– Baccalauréat scientifique au Lycée Carnot, Paris, 1971, puis préparation HEC dans le même lycée.

– Diplômé de l’Ecole européenne des Affaires – E.A.P-ESCP. (promotion 1976). Grande école commerciale à vocation européenne, études en alternance à Paris, Londres et Düsseldorf. En Allemagne : Diplom Kaufmann.

– Spécialisation en théorie des organisations.

 

Activités et expériences professionnelles :

– Traducteur et interprète durant le service national, 5ème régiment de dragons, Tübingen 1976/77.

– Création et direction d’entreprise dans l’agro-alimentaire en spécialisation biologique, SARL L’Eclat de Riz, 26110 Les Pilles, 1978-84.

– Présidence d’association d’animation rurale, Association pour le Développement des Communautés rurales, 26110 Les Pilles, depuis 1979.

– Intervenant en stages de formation en séminaires d’économie, publicité, analyse de marché, Association Canevas, 07 St Peray, ainsi que pour la Chambre de Commerce de Valence, 1980-1995.

– Agent littéraire pour les pays germanophones : représentation d’éditeurs français et allemands à la Foire de Francfort, suivi des contacts, 1984-1997. Spécialisation Afrique.

– Lecteur et correcteur langue allemande pour les Editions L’Harmattan, Paris, 1985-1997.

– Chargé de cours à l’Institut français de Munich et chez Siemens (économie générale, commerce, communication, traduction générale et traduction économique et commerciale), Munich 1984-1990.

– Chargé de cours de traduction et d’économie à l’ESA, Munich, 1984-1985.

– Professeur de traduction et d’interprétariat au Sprach- und Dolmetscher Institut de Munich (diplôme universitaire d’Etat), 1985-1990.

– Traducteur, écrivain et conférencier depuis 1990.

– Directeur pour le cinéma et l’audiovisuel avec Sylvie Chalaye pour le théâtre de la collection Images plurielles (cinéma, théâtre, audiovisuel) aux Editions L’Harmattan depuis 1996, et avec Claude Forest et Patricia Caillé depuis 2018.

– Animateur de la collection La Bibliothèque d’Africultures (cultures africaines) aux Editions L’Harmattan depuis 1999.

– Journaliste et critique de cinéma, membre du Syndicat français de la critique de cinéma, conseiller pour les cinémas d’Afrique à la Semaine de la Critique de Cannes, titulaire de la carte verte nationale :

> Chronique économique de la revue Ecoute, Munich 1989-1995.

> Rubrique cinéma de La Lettre des musiques et des arts africains, 1996-1997.

   > Rubrique cinéma du mensuel Africa international, 1997-2000.

   > Rubrique cinéma du mensuel Le Nouvel Afrique Asie, 1997-2005.

> Rubrique cinéma du mensuel Continental, 1997-2010.

> Rubrique cinéma du bimestriel Afriscope, depuis 2007

> collaborations à la rubrique cinéma de Planète Jeunes, 1999-2002.

> collaborations à la rubrique cinéma de L’Autre Afrique, 2001.

> collaborations cinéma à divers quotidiens et magazines comme La Croix.

– Nombreuses émissions sur Africa n°1, RFI et France Culture.

– d’octobre 1997 à décembre 2004, rédacteur-en-chef de la revue Africultures.

– depuis 2003, animateur d’ateliers sur la critique de cinéma en Afrique (cf.) avec des journalistes culturels.

– 2005 : programmation des coffrets dvd L’Afrique se filme et rédaction du livret d’accompagnement pour le compte du ministère des Affaires étrangères.

– 1997-2011, responsable de la rubrique cinéma de la revue Africultures (diffusion L’Harmattan) et du site internet.

– Depuis 2011 : directeur des publications d’Africultures.

– 2014-2020 : adjoint au maire de Les Pilles, Drôme. lespilles.fr

– Depuis 1978 : président de l’association DECOR (DEveloppement des COmmunautés Rurales), Les Pilles. Projets actuels : ensembleici.fr et Radio’live.

 

Ouvrages publiés :

– Occitanien, Autonomie und Abhängigkeit einer alten Stammesregion, avec Katarina Mondner, Trikont Verlag, Munich 1979 (en allemand).

Mémento d’économie française, Munich 1988.

Intercom – La communication commerciale en français, Hueber Verlag, Munich 1992 (livre de base, livre d’exercice, livre du professeur, cassette audio, livret d’accompagnement, disquette informatique).

Schnell und bequem : Wirtschaftsfranzösisch, cassette audio et livret d’accompagnement, Hueber Verlag, Munich 1995.

Hawa et Adama, des enfants du Burkina Faso, album jeunesse, L’Harmattan 1994.

Les Cinémas d’Afrique noire : le regard en question, L’Harmattan 1996. Prix Art et Essai décerné par le Centre national de la Cinématographie, 1997 (ex-aequo avec Le Cinéma, un art moderne, de Dominique Païni, directeur de la Cinémathèque française – Editions des Cahiers du Cinéma). Traduit en italien (Il Cinema Africano – Lo sguardo in questione, L’Harmattan Italia, 1998) et dans une version réactualisée en anglais (African Cinemas, Decolonizing the Gaze, Zed Books, Londres, 2000) et allemand (Afrikanische Kinowelten – Die Dekolonisierung des Blicks, Horlemann Verlag/Arte, Wuppertal 2001). Traduction en coréen en cours.

 – Idrissa Ouedraogo, Carnet de la création, Editions de l’œil / Sankofa & Gurli, 2005.

Les Cinémas d’Afrique des années 2000 : perspectives critiques, L’Harmattan, mars 2012. Traduit en anglais (Contemporary African Cinema, Michigan State University Press, août 2016) et en arabe, publiée par le Festival du film africain de Louxor 2019, traduction en espagnol à paraître

 

Articles : livres collectifs

– L’héritage de Djibril Diop Mambety, préface à l’ouvrage de Sada Niang, Djibril Diop Mambety, un cinéaste à contre-courant (L’Harmattan 2001)

– Das Afrikanische Kino – eine Ausnahmeerscheinung, in Zeitgenössische Kunst und Kultur aus Afrika, Jahrbuch für moderne Kunst, Oktagon, Allemagne, 2002.

– Recent African Cinema : A Farewell to Orality ? ASCALF Bulletin 20, University of Nottingham, Grande Bretagne, 2000.

– Cinéma colonial : l’impossible tentation, en collaboration avec Pascal Blanchard, in  Culture coloniale 1871-1931, Autrement 2003.

Idrissa Ouedraogo, with Olivier Barlet, in Through African Eyes – Dialogues with the Directors, African Film Festival New York, 2003.

– Le modèle nigérian de la vidéo domestique est-il exportable ? in Nollywood, le phénomène vidéo au Nigeria (sous la direction de Pierre Barrot, L’Harmattan 2005)

– Du cinéma métisse au cinéma nomade : défense du cinéma, in Afriques 50, singularités d’un cinéma pluriel (sous la direction de Catherine Ruelle et Clément Tapsoba, L’Harmattan 2005)

Mémoire des immigrations : Le retour permanent » au cœur des ténèbres », in : La Fracture coloniale, ouvrage collectif dirigé par Pascal Blanchard, La Découverte, 2005.

La critique cinématographique africaine face au regard de l’Occident, in : Comment parler de cinéma ? (sous la direction de Jean-Max Méjean, L’Harmattan, 2005)

Postcolonialism and cinema: from difference to relationships, in Film Studies: The Essential Resource, Pete Wall, Andrew Hickman and Peter Bennett, Routledge, 2006.

Sauvez l’acteur ! in : Cinémas africains d’aujourd’hui, les passeports RFI, Karthala, 2007.

New paradoxes in Black African Cinema, in : World Cinemas, Transnational Perspectives, Natasa Durovicova and Kathleen Newman, American Film Institute Reader, Routledge, 2008.

Las nuevas tendencias en el cine del Africa subsahariana et El cine en Africa frente al público del Norte, in : Cinematografías Africa, La Casa Encendida, Caja Madrid, Espagne, 2008.

Is the Nigerian Model fit for Export ? in : Nollywood – The Video Phenomenon in Nigeria, dir. Pierre Barrot, James Currey, Oxford / HEBN Publishers, Ibadan / Indiana University Press, Bloomington & Indianapolis, 2008.

Quel espace de création pour ces « étrangers de l’intérieur » ? in : Ruptures postcoloniales – les nouveaux visages de la société française, La Découverte, 2010.

Days of Glory (Indigènes, Rachid Bouchareb) : Another Vision of French History, in : Film in the Middle East and North Africa – Creative Dissidence, dir. Josef Gugler, University of Texas Press, Austin, USA, 2011.

Vénus noire à l’écran, la fiction et l’exhibition, in : Exhibitions, dir. Pascal Blanchard, Actes Sud / Musée du Quai Branly, 2011.

The Crazy Dream of living without the Other”: an interview with Olivier Barlet in De-Westernizing Film Studies, dir. Will Higbee and Saer Maty Ba, Routledge, 2012.

 

Articles : revues, magazines et presse

Le passage par l’origine, revue Enfant et Psychologie, n°1, Paris 1997.

Le regard occidental sur les images d’Afrique, revue Passerelles, « Afriques », n°16, Thionville 1998.

Les cinémas  d’Afrique noire : le nouveau malentendu, revue Cinémathèque n°14, Cinémathèque française, Paris 1998.

Abolition de l’esclavage : les pièges de la commémoration, Libération du 24.04.97.

Voix d’Afrique au cinéma : un regard salutaire, Revue Ecarts d’identité, 1998.

– Aventures et mésaventures du cinéma africain, bulletin de présentation de La petite vendeuse de soleil, ASCAE, 1999.

– Les nouvelles écritures francophones des cinéastes afro-européens¸ revue Cinéma, Montréal 2000.

– Le Cinéma camerounais existe encore, Vivant univers, Bruxelles, 2000.

– Cinéastes africains en Europe : l’hybridité revendiquée, revue Africa e Mediterraneo, Italie, 2000.

– Des cinéastes habités par l’Afrique, revue Hommes et migrations n°1239, sept-oct 2002.

Fespaco Shows the Way’, British Film Magazine BFM, 5/20, pp. 38-40, 2003.

– Les nouveaux films d’Afrique sont-ils africains ?, revue Cinémaction, Paris 2003.

Grandeurs et limites de la promotion festivalière, revue Notre Librairie, oct-déc 2002.

Afrique : l’alternative vidéo, in Atlas du Cinéma, Cahiers du cinéma, avril 2004.

Nigeria : le phénomène Nollywood, in Atlas du Cinéma, Cahiers du cinéma, avril 2005.

– Les zoos humains sont-ils de retour ?, avec Pascal Blanchard, in Le Monde, 28 juin 2005.

Une Afrique sans salles ? in Cahiers du cinéma, septembre 2005.

Pour une esthétique du respect, in Enjeux internationaux, Bruxelles (n°10, avril 2006)

Gabon : l’exception pétrolière, in Atlas du Cinéma, Cahiers du cinéma, avril 2006.

Du Burkina Faso à Madagascar, le cinéma populaire rouvre les salles, in Atlas du Cinéma, Cahiers du cinéma, avril 2006.

Aventures et mésaventures du cinéma africain, site internet de la Fipresci, 2006.

Carthage 2006 : la critique tunisienne face aux films tunisiens, in Le Cinéphile, ATPCC, Tunis, mai 2007.

Burkina Faso : la relance par le cinéma populaire, in Atlas du Cinéma, Cahiers du cinéma, avril 2007.

Le tirailleur au cinéma, enjeu de société, in Retours sur la question coloniale, in Cultures Sud n°165, avril-juin 2007

L’Afrique se filme, in : Impressions, magazine de l’Alliance française de Bombay, n°102, sept-nov. 2007.

Un public sans marché, in L’âge de faire, déc. 2007.

Kenya, un microcosme africain, in Atlas du Cinéma, Cahiers du cinéma, avril 2008.

Les archives en Afrique : état d’urgence, in Cahiers du cinéma, septembre 2009.

(à compléter)

 

Articles dans la revue Black Camera :

African Filmmakers’ New Strategies, in Black Camera, été 2010, Indiana University Press, USA.

From Metis to Nomadic : in Defense of African Film, in Black Camera, été 2010, Indiana University Press, USA.

Cinema : An Audience without a Market, in Black Camera, été 2010, Indiana University Press, USA.

Five Decades of African Film, in Black Camera, été 2010, Indiana University Press, USA.

Fespaco 2009 : Concern, in Black Camera, hiver 2010, Indiana University Press, USA.

Lessons of Fespaco 2009 : « Fespaco’s Future depends on its Institutional Autonomy – an interview with Michel Ouedraogo, in Black Camera, hiver 2010, Indiana University Press, USA.

Bollywood/Africa : A Divorce ? in Black Camera, hiver 2010, Indiana University Press, USA.

African Film’s Meaningful Body, in Black Camera, printemps 2011, Indiana University Press, USA.

FESPACO 2011: A Festival Under Threat, in Black Camera, hiver 2011, Indiana University Press, USA.

– « This Is the Last FESPACO I’ll Be Coming To », interview with Mahamat-Saleh Haroun, in Black Camera, hiver 2011, Indiana University Press, USA.

– « The Way to Help Us is to Give Us Our Funding on Time », interview with Michel Ouedraogo, in Black Camera, hiver 2011, Indiana University Press, USA.

The Ambivalence of French Funding, in Black Camera, printemps 2012, Indiana University Press, USA.

Representing the Itsembabwoko, in Black Camera, hiver 2012, Indiana University Press, USA.

– « Haile Gerima, Teza » / « Mahamat-Saleh Haroun, A Screaming Man« , in Black Camera, printemps 2013, Indiana University Press, USA.

(à compléter)

 

Articles : catalogues

Fespaco 99, catalogue de l’Agora du septième art d’origine africaine, Cannes 1999.

– Eloge de l’errance, catalogue du festival Black Movies, Genève 1999.

– Fespaco 99 : quelle nouvelle voie ? catalogue des Rencontres cinéma de Gindou, 1999.

– Musik ist der Körper des Afrikanischen Films, catalogue Cinema Afrika, Berlin, 2000.

– Au-delà du conflit, l’intime : les nouvelles écritures africaines, catalogue du festival Black Movies, Genève 2000.

L’exception africaine, catalogue du festival Black Movies, Genève 2000

La renaissance documentaire des cinémas d’Afrique, catalogue du festival Black Movies, Genève 2004.

Apprendre à aimer, supplément anniversaire des Journées cinématographiques de Carthage, Tunisie 2004.

– Souleymane Cissé, face à la violence du monde, in catalogue des 62èmes rencontres internationale de cinéma de Pontarlier, septembre 2005.

Sembène le mécréant, in catalogue du Festival d’Afrique, Asie et Amérique latine, Milan, avril 2008.

– Catalogue de l’événement Africamania, rétrospective du cinéma africain à la Cinémathèque Française, Paris : entretien avec Gaston Kaboré, Les cinq grandes décennies du cinéma africain, Grandeur et ambivalence de la révolution numérique, entretien avec Souleymane Cissé, entretien avec Samba Félix Ndiaye. 2008.

– Catalogue de l’événement Africa Now! à la Banque Mondiale, Washington : The Five Decades of African Cinemas, déc. 2008.

 

– Articles publiés dans la revue Africultures :

. La critique occidentale des images d’Afrique (n°1, oct. 97)

. Images du Noir dans le cinéma américain blanc (n°3, déc. 97)

. Filmer pour exorciser (Afrique du Sud) (n°4, janv. 97)

. La traite négrière : mythes et idées reçues (n°6, mars 98)

. Cinéma : un retour vers le futur (esclavage) (n°6, mars 98)

. Pour la fraternité (Rwanda) (n°7, avril 98)

. Images de fraternité (Grands Lacs) (n°7, avril 98)

. Mémoire du futur (cinéma) (n°9, juin 98)

. Filles de poussière (cinéma) (n°9, juin 98)

. Djibril Diop Mambety, l’unique (n°10, septembre 98)

. Vautier l’indomptable (n°11, octobre 98)

. Duparc a-t-il le rire ambigu ? (n°12, novembre 98)

. Afrique : comment sauver le cinéma ? (n°14, janvier 99)

. La petite vendeuse de soleil : le testament du maître (n°18, mai 99)

. L’émergence de l’intime (n°18, mai 99)

. Le corps profond des cinémas africains (n°19, juin 99).

. Comment filmer l’Afrique ? (n°21, octobre 99)

. Cinéma d’animation : une nouvelle écriture (n°22, novembre 99)

. La contradiction du tirailleur dans le cinéma africain (n°25, février 2000)

. Cinémas lusophones : le gâchis et l’espoir (n°26, mars 2000)

. Postcolonialisme et cinéma : de la différence à la relation (n°28, mai 2000)

. Femmes et hommes dans les cinémas d’Afrique noire (n°35, février 2001)

. Le Fespaco au jour le jour (n°37, avril 2001)

Les nouvelles stratégies des cinéastes africains (n°41, octobre 2001)

. De la phobie du métissage à l’ambivalence au cinéma (n°43, décembre 2001)

. Cannes 2002 : vers un cinéma africain contemporain (n°50, septembre 2002)

. Fespaco 2003 : un vent nouveau (n°54, janv-mars 2003)

. Cannes 2003 : mobilisation générale ! (n°55, avril-juin 2003)

. Lussas 2003 : le droit à l’invisibilité (n°56, juillet-sept. 2003)

. Le modèle nigérian de la vidéo domestique est-il exportable ? (n°57, oct-déc. 2003)

. Sénégal : l’enjeu du numérique (n°59, avril-juin 2004)

. Cannes 2004 : questions de regard (n°60, juillet-sept. 2004)

. L’émergence des jeunes réalisateurs au Cameroun, avec Yvette Mbogo (n°60, juillet-sept. 2004)

. 12ème festival d’Afrique et des Iles à la Réunion : à l’école de la diversité (n°61, oct-déc. 2004)

. Du cinéma métisse au cinéma nomade : défense du cinéma (n°62, janvier-mars 2005)

. Fespaco 2005 : nécessité de la critique (n°62, janvier-mars 2005)

. De l’indicible au romantique : les masques de l’amour au cinéma (n°63, avril-juin 2005)

. Ecrans noirs 2005 : la solution locale (n°64, juillet-sept. 2005)

. Les nouveaux paradoxes des cinémas d’Afrique noire (n°65, oct-déc 2005)

. Les ambiguïtés du Cauchemar de Darwin (n°66, janv.-mars 2006)

. Dakar 2005 : au-delà du formatage, la représentation (n°66, janv.-mars 2006)

. Apt 2005 : quelle morale de l’image ? (n°66, janv.-mars 2006)

. Cannes 2006 : qu’est-ce que le cinéma populaire ? (n°67, avril-juin 2006)

. Nigeria : la vidéo rêve d’oscars (n°68, août-septembre 2006)

. Cinéma : un public sans marché (n°69, octobre-décembre 2006)

. Cannes 2007 : l’équation numérique (n°71, mars-mai 2007)

. Nairobi 2007 : le souci du public (n°71, mars-mai 2007)

. Les cinq décennies des cinémas d’Afrique (n°73, janvier-mars 2008)

. Grandeur et ambivalence de la révolution numérique (n°73, janvier-mars 2008)

. Youssef Chahine, une vie contre l’intolérance (n°74-75, avril-sept. 2008)

. Cannes 2008 : l’Afrique fantôme (n°74-75, avril-sept. 2008)

. Le discours inaugural de Barack Obama à la lumière de L’intraitable beauté du monde d’Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau (n°74-75, avril-sept. 2008)

. La représentation de la femme dans les cinémas d’Afrique noire (n°74-75, avril-sept. 2008)

. Sembène, le mécréant (n°76, oct.-déc. 2008)

. Cannes 2009 : la mauvaise conscience (n°77-78, janv.-juin 2009)

. La caricature est résistance : images décuplées dans le documentaires de Nicoletta Fagiolo (n°79, juillet-sept. 2009)

. Cannes 2010 : face à la cupidité (n°82, sept. 2010).

. France je t’aime, France je te hais : les cinémas d’Afrique dans le trouble de la Coopération (n°83, déc. 2010)

. Cannes 2011 : cinéma et révolution (n°87, sept. 2011)

. Cannes 2012 : l’insoutenable légèreté du monde (n°89-90, sept. 2012)

. Y a-t-il un cinéma noir français ? (n°92-93, mars 2013)

. Cannes 2013 : de l’Afrique interlope à la lumière (n°94, juin 2014)

. Cinéma : le nouvel enjeu de la représentation de l’immigration (n°97, mars 2014)

. Cannes 2014 : héros et héroïnes du refus (n°98, juin 2014)

. Cannes 2015 : ancrer ou déconstruire les clichés (n°99-100, décembre 2014)

. Cinéma : évanescente diaspora (n°99-100, décembre 2014)

. Un cinéma habité par l’effroi (n°106, février 2018)

 

. Coordination du dossier Internet en Afrique (n°23, décembre 2000)

. dossier « Cinéma : l’exception africaine » (n°45, février 2002)

. Coordination du dossier Indépendances africaines : chroniques d’une relation (n°83, décembre 2010)

. Ensemble de publications sur le site www.africultures.com (plus de 1700 articles, interviews et critiques).

. critiques, interviews et compte-rendus de festivals dans les cahiers critiques d’Africultures et d‘Afriscope.

 

Traductions de l’allemand :

– Nombreux livres ou articles d’intérêt secondaire pour Reader’s Digest, Kümmerly & Frey, Dumont etc., 1978-1985.

Le Rôle de l’homme dans les médecines non-officielles, thèse de doctorat de Thomas Klinger, Genève 1982.

– Scénarios et synopsis de téléfilms, Telepool Video Kontor, Munich, 1985-90.

– Nombreux articles, rapports, discours et compte-rendus pour des entreprises munichoises, 1985-1990.

Livres traduits de l’allemand :

Mon jardin, un paradis, de Heinz Erven, Editions Terre vivante, Paris 1984.

Au plus profond de l’Afrique – le Rwanda et la colonisation allemande, de Gudrun Honke, Peter Hammer Verlag, Wuppertal 1990.

Tendres ennemis – Cent ans de cinéma entre la France et l’Allemagne, sous la direction de Heiner Gassen et Heike Hurst, Institut Goethe/L’Harmattan 1991.

La musique africaine contemporaine, Sweet Mother, de Wolfgang Bender, L’Harmattan 1992.

– Paul Outerbridge, dompteur de la féminité, de Jeannine Fiedler, Schirmer, Paris/Munich 1993.

L’Evolution de la jeunesse en Europe, Observatoire du Changement social en Europe occidentale, Actes Sud 1993.

Chéri Samba, un peintre journaliste, documentaire pour la télévision, Francfort 1993.

Les Oeuvres du musée Duc Antoine-Ulric de Brunswick, Deutscher Kunstverlag 1993.

L’Art contemporain dans les pays du « Tiers monde », de Jutta Strötter-Bender, L’Harmattan 1995.

L’Homme effacé, roman d’Otto Steiger, Editions du Griot, Paris 1995.

La guerre des esprits en Ouganda, 1985-1996 : le mouvement du Saint-Esprit d’Alice Lakwena, de Heike Behrend, L’Harmattan 1997.

La dynamique des structures foncières ouest-africaines, de Volker Stamm, L’Harmattan 1998.

Traductions de l’allemand d’œuvres pour enfants ou adolescents (livres) :

Pourquoi le Tiers monde ? manuel à l’usage des jeunes générations, de Barbara Veit et Hans-Otto Wiebus, L’Harmattan 1991.

Feresia, une enfant du Zimbabwe, de Grahma de Schmidt, L’Harmattan 1990.

Yolanda, une enfant du Nicaragua, de Hermann Schulz, L’Harmattan 1991.

Puspurani, une enfant du Sri-Lanka, de Beatrice Ingermann, L’Harmattan 1991.

Arrang, un enfant de la forêt tropicale de Bornéo, de Barbara Veit et Hans-Otto Wiebus, L’Harmattan 1991.

Dieudonné, un enfant de Haïti, de Gerhard Hoffmann, L’Harmattan 1992.

Une île sur le fleuve noir, histoire d’une enfance vendue en Thaïlande, roman de Rüdiger Siebert, L’Harmattan 1991.

 

Traductions de l’anglais (livres) :

Kariuki, aventures avec le petit homme blanc, roman de Meja Mwangi (Kenya), L’Harmattan 1992. Prix Lire au Collège 1993, attribué à égalité à l’auteur et au traducteur.

Le Corps-à-corps, roman de Buchi Emecheta (Nigeria), L’Harmattan 1999.

 

Traductions en collaboration (livres) :

– Du suédois : Le Masque des eaux vives, danses et chorégraphies traditionnelles en Afrique noire, de Birgit Akesson, L’Harmattan/Unesco 1994.

Du kiswahili : Myombekere na Bugonoka na Ntulanalwo na Buhliwali, roman-fleuve d’Aniceti Kitereza (Tanzanie) : tome 1 – Les Enfants du faiseur de pluie, L’Harmattan/Unesco 1996 ; tome 2 – Le Tueur de serpents, L’Harmattan/Unesco 1999.

 

Enquêtes et évaluations :

– Etude de réforme organisationnelle d’un centre socio-culturel, the Albany Community Centre, Londres 1974.

– Etude sociologique et de motivation d’un théâtre de quartier, The Albany Empire, Londres, 1974.

– Etude de l’organisation des centres socio-culturels d’une ville nouvelle allemande, Neuperlach, banlieue de Munich, 1975.

1976 : thèse de fin d’études avec soutenance : Organisation et objectifs des centres socio-culturels en Allemagne, Grande-Bretagne et France – étude comparée.

Soutenir le cinéma des pays du Sud, évaluation rétrospective de la coopération française dans la Zone de Solidarité Prioritaire (1991-2001), DGCID, série évaluations n°67, ministère des Affaires étrangères, avril 2003, expert auprès du cabinet Evalua.

Les tendances du marché audiovisuel : perspectives africaines, étude pour l’UNESCO, 2005.

 

Colloques (interventions) :

Les nouvelles écritures africaines au cinéma opèrent-elles une rupture avec l’oralité ?

Scottish Forum for Francophone Studies in Aberdeen, « History, memory and orality in the cinema of francophone Africa », Royaume-Uni, 10-11 mars 2000.

L’évolution des perspectives dans la critique française de cinéma et dans son appréhension des films d’Afrique, colloque sur la critique à l’occasion des Journées cinématographiques de Carthage, Tunis novembre 2002.

La critique cinématographique africaine face au regard de l’Occident, colloque sur la critique à l’occasion des Septs d’Or, Alger, janvier 2008.

Touki bouki : de quelle hyène parle-t-on ? colloque sur Djibril Diop Mambety à l’occasion des Rencontres cinématographiques de Hergla, Tunisie, juillet 2008.

Questions esthétiques et critiques dans le développement du cinéma numérique, Tunis, novembre 2008 et Le Caire décembre 2008.

La critique cinématographique des films d’Afrique face aux années 2000, Tunis, octobre 2010.

–  Perspectives pour l’avenir du Fespaco. Fespaco de Ouagadougou, février 2019.

 

Jurys

– mars 2001 : jury de l’Union européenne au Fespaco de Ouagadougou.

– mars 2005 : jury longs métrages, Fespaco de Ouagadougou.

– décembre 2005 : jury du Festival de films de quartier, Dakar.

– juin 2006 : jury du Festival du cinéma africain de Khouribga, Maroc.

– décembre 2008 : jury compétition longs métrages Afrique-Asie du Festival international du film de Dubaï.

– avril 2010 : jury des Rencontres du film court à Madagascar.

– octobre 2013 : jury du Festival de cine africano de Cordoba, Espagne.

– janvier 2016 : jury presse au festival du film court francophone de Vaulx en Velin, France.

– mars 2016 : jury au Luxor African Film Festival, Egypte.

– mars 2017 : jury au Mashariki Film Festival, Kigali, Rwanda.

– mars 2019 : jury au Luxor African Film Festival, Egypte.

 

Animation d’ateliers et de formations de journalistes culturels à la critique de cinéma :

– Ile Maurice : Université de Maurice (Festival Ile Courts 2017)

– Rwanda : Kigali (Mashariki Film Festival 2017)

– Mauritanie : Nouakchott (Festival Cinémas des Frontières 2014)

– Egypte : Louxor (Louxor African Film Festival 2013 et 2014)

– Algérie : Tlemcen (festival du film amazigh 2007),

– Burkina Faso : Fespaco 2003, Fespaco 2005, Fespaco 2007 (formation de formateurs), Fespaco 2009, Fespaco 2011, Fespaco 2013.

– Bénin : Ouidah 2005 (Quintessence),

– Cameroun : Yaoundé 2004 (Ecrans noirs), Yaoundé 2005 (Ecrans noirs),

– Ghana : Accra 2005 (NAFTI),

– Guadeloupe : Pointe-à-Pitre 2007 (Femi),

– Madagascar : Antananarivo 2010 (Rencontres du film court),

– Nigeria : Lagos 2006,

– Sénégal : Dakar 2005 (Festival du film de quartiers), St Louis 2012 et 2016 (master de réalisation de documentaires de création, Université Gaston Berger),

– RDC : Kinshasa 2013,

– Tunisie : Tunis 2004 (ATPCC), Tunis 2005 (Festival du film européen).

 

Langues :

– allemand courant, écrit et parlé

– anglais courant, écrit et parlé

– notions d’espagnol

 

Loisirs :

– yoga Iyengar, et… cinéma !